Artikel teilen auf

Nous avons, cette année encore, emmené les lecteurs de notre magazine clients dans un voyage à travers le monde de BKW. Notre excursion spécial lecteurs nous a conduits à la centrale hydraulique d’Aarberg, avant que nous sillonnions en calèche l’une des plus grandes régions légumières de Suisse. L’occasion pour nos participants de voyager à l’interface entre la technique et la nature.

La centrale hydraulique d’Aarberg produit de l’électricité pour environ 17 000 foyers. Aarberg n’est toutefois pas uniquement un lieu de production de courant. On y réalise également d’importants projets de protection de la nature qui visent à préserver la flore et la faune indigènes. Les participants à notre excursion spécial lecteurs ont pu apprécier une fascinante visite guidée de la centrale, qui leur a permis de mieux comprendre le fonctionnement de la force hydraulique et d’en apprendre plus sur les mesures de revitalisation écologiques de notre installation hydroaulique certifiée naturemade star.

A l’issue de la visite, le voyage s’est poursuivi en direction de Finsterhennen. La famille Gross nous y attendait dans son exploitation et avait préparé un repas de midi servi à volonté: tresse faite maison, grand buffet de salades, rôti de carré de porc et gratin de pommes de terre suivis d’une savoureuse crème brûlée pour le dessert. Dans le Pays des Trois-Lacs, on sait croquer la vie à pleines dents… Il ne restait plus à nos lecteurs heureux et repus qu’à se réjouir de l’après-midi à venir. Car, à la fin du repas, des calèches nous attendaient déjà dehors.

Nous nous sommes donc dépêchés de monter et de nous installer, avant de savourer. Le parcours réalisé sur un sentier maraîcher nous a ainsi permis de faire de nombreuses découvertes fascinantes sur l’une des plus grandes régions de production de Suisse. En effet, c’est dans ce Grand Marais qu’environ 20% des légumes helvétiques sortent de terre. Nous avons appris comment les maraîchers s’unissent pour gagner en qualité et en efficience, ou encore quel légume doit être planté quand, et comment il doit être cultivé et soigné.

Pour nos lecteurs, ce voyage aura été une occasion de plonger un regard fasciné dans le monde de BKW; pour moi, une précieuse occasion de faire personnellement la connaissance de nos clients et lecteurs. Après plus de dix années passées au centre visiteurs de BKW et d’innombrables visites de groupe, je retire toujours mes plus grandes satisfactions des contacts humains.

Avatar

Maria Malighetti

Maria Malighetti, collaboratrice du centre d’information BKW et coordinatrice du projet scolaire «watt’s up»