Artikel teilen auf

Les stagiaires ne font que préparer le café et observer de loin les collaborateurs? Pas du tout! L’expérience de Marcel Strittmatter, stagiaire à BKW, le prouve.

Qu’est-ce qui t’a incité à effectuer un stage chez BKW?

Marcel Strittmatter: La finance m’a toujours passionné. Il m’a donc paru évident qu’un stage dans le domaine du controlling constituerait une bonne première expérience pratique. Je rédige actuellement mon travail de bachelor sur la valorisation des entreprises d’approvisionnement en électricité suisses, ce qui a éveillé mon intérêt pour le secteur de l’énergie. Enfin, au sein de BKW Energie SA, le travail quotidien et les échanges avec les collègues me permettent de me développer sur le plan relationnel

Quelles sont tes tâches et tes responsabilités en tant que stagiaire au Controlling?

Marcel Strittmatter: Nous établissons le budget, les bilans annuels et semestriels, ainsi que la planification financière pour les quatre années à venir avec nos unités commerciales. Je prépare également les chiffres financiers et les rapports pour diverses parties prenantes. Ces informations sont par exemple destinées aux interlocuteurs de nos unités commerciales ou encore au Controlling du groupe, qui s’en sert pour compiler des rapports à l’intention de la direction et du conseil d’administration.

J’ai vite été encouragé à prendre des responsabilités et à travailler de manière autonome.

Quel aspect te plaît le plus dans ce stage?

Marcel Strittmatter: Sans hésiter, le travail d’équipe! Nous échangeons facilement, l’ambiance est bonne et les discussions passionnantes. J’apprends énormément de mes collègues et il m’arrive d’apporter ma pierre à l’édifice. Chaque jour est différent et riche de nouvelles découvertes.

Mes activités me mettent en contact avec des personnes très variées, ce qui me plaît beaucoup. Et le travail est un vrai plaisir, car j’adore analyser les données et les interpréter.

Et ce qui te plaît moins?

Marcel Strittmatter: Nos systèmes informatiques sont parfois un peu lents.

Qu’aimerais-tu faire à l’issue de ton stage?

Marcel Strittmatter: Je prévois d’abord de partir deux mois en Asie dès que j’aurai fini mon stage et rendu mon travail de bachelor, et d’effectuer mon service civil à mon retour. Après cela, j’aimerais découvrir d’autres secteurs tout en continuant à travailler dans la finance.

Marcel Strittmatter suit un bachelor d’économie d’entreprise à l’université de Saint-Gall. Depuis septembre 2014, il effectue un stage au controlling du secteur d’activité
«Conduite du groupe / Finances et services».

Sonja Michel

Sonja Michel

Spezialistin HR Personalmarketing