Artikel teilen auf

Les locaux de l’entreprise Zermec GmbH se situent dans la zone industrielle de Laufenbourg. Au premier coup d’œil, le bâtiment ressemble à tous les autres: il a une forme carrée et il est fonctionnel. Un système photovoltaïque se trouve sur le toit, mais là encore rien ne semble atypique. Est-ce que tout serait alors normal? Non, car ce qui se passe à l’intérieur du bâtiment est bien différent et particulier.

L’année dernière, les deux dirigeants de Zermec, les frères Michael et Stefan Knecht ont décidé d’installer un système photovoltaïque sur le toit de leur immeuble. Ils y ont mûrement réfléchi, comme l’explique Stefan Knecht: «Nous avions réalisé de bons résultats et nous souhaitions effectuer un investissement. L’énergie photovoltaïque nous a semblé être une opportunité de placement qui nous permettrait également de revaloriser le bâtiment.» Les deux frères souhaitent tous deux que l’énergie ainsi produite soit utilisée dans leur propre bâtiment autant que possible.

La création d’une communauté d’autoconsommation

Une autoconsommation accrue d’énergie a également du sens d’un point de vue financier puisque l’activité principale de Zermec consiste dans le travail du métal générant une forte consommation d’énergie et que quatre autres locataires consomment de l’électricité dans le même bâtiment. Les deux frères ont ainsi créé une communauté d’autoconsommation et ont contacté engytec AG. Grâce à engytec, Zermec peut enregistrer tous les flux d’énergie dans le bâtiment et établir une facture en fonction de la consommation. Stefan Knecht vante les mérites de cette gestion simplifiée: «Auparavant, nous disposions d’un compteur du gestionnaire de distribution pour chaque partie. Désormais, nous avons nos propres compteurs et, grâce à engytec, nous établissons nous-mêmes les factures d’électricité pour nos locataires. »

Schéma simplifié du système engytec

Enregistrements et calculs: le fonctionnement d’engytec

Le principe est simple: toute l’énergie autoproduite est enregistrée par un compteur d’engytec installé dans le bâtiment pour être ensuite distribuée aux locataires afin qu’ils puissent l’utiliser immédiatement. Si l’énergie produite par l’installation photovoltaïque est insuffisante, Zermec et les locataires utilisent alors celle du réseau. Cette utilisation est également calculée de manière centralisée par engytec. Grâce au portail en ligne d’engytec, Zermec peut avoir accès à tout moment à la facturation établie en fonction de la consommation et peut ensuite la soumettre aux locataires. Les locataires ne reçoivent donc plus de facture de la part du gestionnaire du réseau de distribution local.

Les flux d’énergie peuvent être visualisés à tout moment via l’application engytec

Une contribution pour l’avenir énergétique

La révision de la loi sur l’énergie qui promeut les énergies renouvelables et donc aussi les communautés d’autoconsommation entrera en vigueur au 1er janvier 2018. Le modèle d’engytec est ainsi conçu en fonction de la nouvelle législation. La start-up s’est fixé pour objectif de favoriser le développement des énergies renouvelables et de participer à l’avenir énergétique. Voilà pourquoi elle propose tout ce qui est nécessaire pour le lancement réussi d’une communauté d’autoconsommation – du conseil à l’exploitation de modèles de courant électrique pour les locations, en passant par la planification et la mise en place. Outre l’énergie électrique, le modèle engytec peut également être étendu à tous les autres flux. Ainsi, la chaleur, l’eau et le gaz peuvent être pris en considération par le compteur d’engytec ce qui profite alors aux locataires et au propriétaire. Les données peuvent être consultées à tout moment et en temps réel par les deux parties: la facturation des charges locatives devient non seulement plus transparente, mais aussi plus compréhensible. Une solution idéale, en particulier pour les nouvelles constructions!

engytec, dont le siège se trouve à Rotkreuz, se concentre sur la mesure, le traitement et la facturation de tous les flux d’énergie et propose aux gérants d’immeubles une facturation divisée entre les différents locataires en fonction de leur consommation.
Avec une facturation énergétique automatisée, engytec simplifie  la facturation de l’énergie externe et autoproduite en divisant les frais en fonction de la consommation.

En savoir plus

Antuan Pace

Antuan Pace

Kommunikationsmanager bei der BKW