Innovation et Technologie

Une nouvelle vie pour les briques de la centrale nucléaire

Utilisées, broyées, puis réutilisées. C’est l’histoire des briques anti-éclats de la centrale nucléaire de Mühleberg (CNM). Elles servaient tout d’abord de protection en cas de perturbation mécanique des deux turbines. Depuis le démantèlement, elles ont été broyées puis transformées en ciment, en plusieurs étapes. Par la suite, le ciment a été à son tour utilisé pour fabriquer du béton qui pourra être réutilisé par la suite. Par exemple pour la construction d’un pont, d’une rue ou d’un bâtiment. Et c’est ainsi que recommence le cycle des matériaux recyclables. Learn more

No More Posts to Show