Artikel teilen auf

Le 20 décembre 2019, BKW a écrit l’histoire: avec Mühleberg, elle a déconnecté la première centrale nucléaire en Suisse.

Lors de l’événement solennel marquant l’arrêt de la centrale, l’approbation émanant des invités du monde de la politique et de l’économie était remarquable et les médias ont montré un intérêt énorme. Alors que je scrutais la nuée de caméras et de microphones et donnais des informations aux différents journalistes, une pensée m’a brièvement traversé l’esprit: voilà comment doit se sentir Wendy Holdener dans la zone d’arrivée après une course de ski importante.

Tout comme dans le sport de haut niveau, seul un travail d’équipe permet d’atteindre de telles étapes majeures dans le monde de l’économie. Je n’ai pas appuyé moi-même sur le bouton d’arrêt et je ne serai pas présente régulièrement durant les 15 prochaines années sur le site où le démantèlement aura lieu. Cependant, en tant que CEO de BKW, c’est à moi qu’incombe la responsabilité principale de ce projet pionnier. Je porte cette responsabilité avec confiance, assurance et fierté. Les nombreux retours positifs associés au développement économique de BKW renforcent ma certitude: la décision prise en 2013 d’arrêter la centrale était la bonne!

Nous avons orienté notre stratégie sur des systèmes énergétiques durables ainsi que des prestations et des infrastructures intelligentes.

Cette décision antérieure était également juste car elle a donné une impulsion à la mutation de BKW: la bonne vieille entreprise d’approvisionnement en énergie bernoise est devenue un réseau international comprenant plus de 100 entreprises. Nous avons orienté notre stratégie sur des systèmes énergétiques durables ainsi que des prestations et des infrastructures intelligentes. Avec la marque d’expertise BKW Building Solutions, nous proposons nos solutions dans un secteur générant une part importante des émissions de CO2, à savoir le parc immobilier.

En parallèle, BKW Engineering a également renforcé de manière significative son activité prioritaire dans le domaine de la planification de bâtiments économes en ressources, en privilégiant les normes les plus strictes en matière de construction écologique et d’architecture durable.

Les thématiques telles que le changement climatique, l’urbanisation et la transition numérique nous font aller de l’avant depuis des années.

Les thématiques telles que le changement climatique, l’urbanisation et la transition numérique nous font aller de l’avant depuis des années. Cependant, ce n’est pas seulement nous, mais bien la société tout entière qui est sollicitée. Ensemble, nous devons également repenser nos maisons, nos villes, nos rues et nos infrastructures d’alimentation pour les construire autrement. Pour ce faire, BKW met à disposition les compétences et les instruments. Grâce aux nouvelles technologies, la rentabilité, le bien-être et le développement durable ne sont pas des objectifs contradictoires. Nous sommes également un groupe pérenne sur le plan financier, car comme toute entreprise cotée en bourse, nous devons réaliser des bénéfices à la fin de la journée.

Au sein de notre réseau international, nous employons plus de 10 000 collaborateurs ayant un réel esprit novateur

Au sein de notre réseau international, nous employons plus de 10 000 collaborateurs ayant un réel esprit novateur: ils planifient, construisent, exploitent et entretiennent des infrastructures techniques complexes. En tant que cheffe de ces personnes, je souhaite repenser le monde et choisir la bonne voie conjointement avec les parties prenantes et les clients. Et ce pour que les successeurs de Wendy Holdener puissent encore faire du ski dans 30 ans.

Suzanne Thoma, CEO BKW

SI Gruen

SI Gruen

Beitrag aus dem Magazin SI Grün der Schweizer Illustrierten im Rahmen einer Zusammenarbeit der BKW mit Ringier / Article du magazine SI Grün de la Schweizer Illustrierte, dans le cadre d’une collaboration de BKW avec Ringier.