Artikel teilen auf

Comment transporte-t-on un transformateur de près de 100 tonnes depuis le nord de l’Italie jusque dans le Jura bernois? Et que faut-il faire pour n’endommager ni le transformateur ni la route pendant le trajet? Voici quelques informations importantes (et aussi moins importantes) sur le trajet du transformateur.

  • Lors de son transport, le transformateur pèse 92 tonnes. Dès qu’il est rempli d’huile pour son isolation et son refroidissement et d’autres composants sont fixés, son poids passe même à 126 tonnes.
  • La remorque sur laquelle repose le transformateur comporte onze essieux et 44 roues. Cette configuration permet de répartir le poids de façon optimale et de ne pas endommager les routes.
  • Tout au long de son voyage, le chauffeur a dû négocier 20 ronds-points. Pour un véhicule d’une longueur totale de 35 mètres, ils font partie des plus grandes difficultés du trajet.
  • En raison de la coupure de l’Axenstrasse le long du lac des Quatre-Cantons (chute de pierres), le convoi exceptionnel a dû passer par l’A2 et le tunnel du Seelisberg. Compte tenu de son poids total de 157 tonnes, seule la voie de gauche était autorisée, si bien qu’il a dû rouler en partie tout seul sur une autoroute bloquée.
  • Le camion développe une puissance de 630 chevaux et circule à une vitesse maximale de 80 km/h.
  • L’entreprise de transport Friderici a dû planifier le parcours du transformateur en s’adressant à 12 services administratifs au total. Il s’agit notamment des services des automobiles ainsi que des services de police italiens et cantonaux.
  • Le trajet de Monselice (Italie) à Sorvilier (canton de Berne) a duré trois nuits en tout. En raison de la législation en vigueur, le chauffeur doit faire une pause d’une heure toutes les 4,5 heures.

Ce transformateur est le dernier d’un groupe de quatre qui ont été livrés dans la sous-station de Sorvilier. Avec son arrivée, BKW peut mettre en service l’ensemble des nouveaux composants de la sous-station et continuer d’approvisionner la région en électricité en toute sécurité.

Vous trouverez des informations complémentaires dans le communiqué de presse.

Andreas Schmidt

Andreas Schmidt

Responsable de projet Communication chez BKW