Artikel teilen auf

En silence, sans une goutte de carburant et sous les yeux remplis d’étoiles de centaines de spectateurs, Solar Impulse 2 (Si2) a décollé tôt ce matin à 06h15, heure d’Hawaii, en vue d’achever la traversée du Pacifique. Si2, l’avion solaire de Bertrand Piccard et André Borschberg, capable de voler jour et nuit uniquement grâce à l’énergie du soleil sera en vol lors de la Journée Mondiale de la Terre et devrait atterrir à l’aéroport de Moffett à Mountain View en Californie le 23 avril. Le vol, qui durera trois jours si les conditions météorologiques sont favorables, est une nouvelle étape délicate de cette mission autour du monde.

Bertrand Piccard a décollé aujourd’hui d’Hawaï pour la côte ouest américaine; un périple qui n’est pas sans rappeler celui de l’aviatrice américaine Amelia Earhart, qui fut la première à relier Honolulu et la Californie en vol en solitaire. S’il existe de nombreuses similitudes entre les deux vols, une différence importante les sépare néanmoins : l’avion d’Earhart emporta près de 2 000 litres d’essence, alors que Si2 vole sans une seule goutte de carburant. En effet, les 17 248 cellules solaires qui recouvrent l’aile principale, le fuselage et le stabilisateur alimentent les quatre batteries au lithium-ion, qui à leur tour alimentent les quatre moteurs et hélices, permettant à Si2 de voler de nuit, et ce, jusqu’à l’aube.
« Lors de mon tour du monde en ballon en 1999, les sept jours que j’ai passés au-dessus du Pacifique ont été à la fois les plus éprouvants et les plus palpitants », a déclaré Bertrand Piccard, Initiateur et Président de Solar Impulse, actuellement aux commandes de l’avion solaire. « Avec Solar Impulse, le vol devrait durer trois jours, mais cette fois je suis seul dans le cockpit ; le périple sera donc tout aussi intense. Chaque matin c’est la même incertitude sur le niveau d’énergie restant dans les batteries. Puis, le soleil se lève accompagné du cercle vertueux du vol perpétuel. »

l’histoire des énergies renouvelables

Après avoir réalisé le premier tour du monde en ballon sans escale, Bertrand Piccard, docteur en médecine et explorateur dans l’âme, s’est promis que le prochain tour du monde qu’il effectuerait se ferait sans carburant. Il s’est alors associé à André Borschberg, un entrepreneur à l’esprit innovant et aviateur expérimenté. C’est lui qui en juillet 2015 a posé Si2 à Hawaï après un vol record de cinq jours et cinq nuits, parcourant quelque 8 900 km au départ du Japon. L’accomplissement de la traversée du Pacific par Si2 marquera non seulement l’histoire de l’aviation, mais également celle des énergies renouvelables.
« L’an dernier, nous avons démontré que Solar Impulse était capable de voler pendant cinq jours et cinq nuits : l’avion, les technologies, l’être humain, », rappelle André Borschberg, CEO et Pilote de Solar Impulse. « Nous souhaitons à présent poursuivre notre tour du monde et démontrer que ces technologies peuvent non seulement être utilisées dans les airs mais aussi sur la terre ferme. C’est dans ce but que Bertrand a lancé le projet et je suis ému par le fait qu’il soit sur le point d’expérimenter les cycles complets -jour et nuit- sans une goutte de carburant. »
Si les deux hommes se relaient aux commandes de Si2 durant ce tour du monde, ils jouent chacun un rôle distinct au sein du projet ; Bertrand Piccard diffuse la vision, la philosophie et le message politique du projet et réuni les partenaires pour financer l’aventure tandis qu’André Borschberg a formé l’équipe qui a conçu et construit Si2, et travaille à convertir les innovations technologiques de l’appareil en nouvelles solutions d’ingénierie. Ensemble, les deux pionniers suisses tentent le premier tour du monde en avion solaire, sans aucun carburant, avec pour objectif de soutenir des actions concrètes en faveur du développement durable et de démontrer que le monde peut continuer à tourner avec des technologies propres.

Bertrand Piccard
André Borschberg

BKW – Partenaire de Solar Impulse

BKW est partenaire de Solar Impulse depuis 2004. A ce titre, elle a notamment réalisé des études sur la technique solaire et effectué des mesures pour le projet. Elle a également mis à disposition des prestations d’ingénierie pour le développement et la construction du Si2.

Ivana Jazo

Ivana Jazo

Redaktorin und Kommunikationsexpertin bei der BKW