Artikel teilen auf

La première place au Championnat suisse de ski alpin des juniors, la cinquième place au Festival olympique de la jeunesse européenne: cela ressemble à une carrière de rêve sur skis. Luana Flütsch, une jeune skieuse suisse talentueuse, sait toutefois que le chemin vers le sommet n’est pas toujours linéaire.

La prochaine saison de ski 2017/18 arrive à grands pas. Luana Flütsch, 22 ans, s’entraîne depuis longtemps pour cela. Trop longtemps. «Depuis février, je dois soigner les conséquences de ma fracture du tibia survenue en 2014. Alors la saison dernière a été courte pour moi.» Tout semblait la prédestiner à une carrière de rêve avant que la blessure ne la rejette en arrière. Cependant, Luana Flütsch n’abandonne pas. Au contraire, elle lutte farouchement.

Une question de motivation

Depuis deux ans, Luana Flütsch travaille avec zèle sur sa force mentale. «Je suis une intellectuelle», dit-elle d’elle-même. Une force dont elle a besoin sur le chemin qui la mènera à nouveau jusqu’au sommet. «Les trois dernières années ont été vraiment assez dures. Mais pas une seule seconde je n’ai perdu confiance en moi et en mes capacités», souligne-t-elle avec assurance. Elle est convaincue de tirer également du positif de cette situation: «Seul celui qui sait ce que perdre veut dire peut aussi gagner».

Poursuivre le chemin avec entrain

Nul ne sait aujourd’hui si Luana Flütsch retrouvera sa place parmi l’élite. Mais elle se bat comme une lionne pour y parvenir. Elle souligne que sa volonté tout comme son environnement lui offrent les meilleures conditions: «J’ai une famille qui me soutient. Mentalement et financièrement.» Le soutien des sponsors est difficile à obtenir pour les athlètes ayant eu le malheur de se blesser. A cet égard, la jeune femme de Prättigau ne rencontre aucun obstacle: «Le fait que mon sponsor individuel BKW continue de me soutenir dans cette situation difficile est infiniment précieux.» Grâce au sponsor individuel, elle peut se concentrer sur ses performances sportives. Elle ne voit pas l’engagement de sponsoring comme un accord purement financier: «L’année dernière, j’ai assisté à un événement pour les collaborateurs de BKW. C’est incroyable de voir combien de personnes motivées travaillent activement et surtout avec beaucoup de passion à l’avenir énergétique.» Elle aime en faire partie: «Chacun à notre manière, nous faisons de notre mieux chaque jour pour réussir durablement.»

Motivée comme «avant sa rentrée au cours préparatoire»

Le jeune talent veut démarrer la nouvelle saison à plein régime. Elle s’y est préparée intensément et a pu faire de bons progrès, notamment au niveau de sa condition physique. Luana Flütsch a également progressé en dehors des pistes: «J’ai récemment commencé à préparer la maturité professionnelle d’employée de commerce. Je me réjouis de faire à nouveau travailler ma tête en dehors des pistes. Le changement me fait également du bien sur le plan sportif», dit-elle en riant, avant d’ajouter avec un clin d’œil: «Je suis impatiente de vivre cette période excitante; comme une élève avant sa rentrée au cours préparatoire.»