Artikel teilen auf
Stefan Gehrig sur le banc à énergie solaire de l’aire d’autoroute Neuenkirch LU

Un banc qui permet également de recharger votre téléphone portable ou votre vélo électrique pendant la pause. Pratique, n’est-ce pas? Et le mieux dans tout ça: ce banc existe déjà. 

Il y a des idées que l’on aimerait avoir eues soi-même. Par exemple, pourquoi un banc public au soleil ne servirait-il pas en même temps de dispositif producteur d’électricité? L’entreprise néerlandaise ecotap a transformé cette idée en réalité. Et grâce à l’entreprise Partino, le banc solaire existe également en Suisse. «Nous disposons du droit exclusif de distribution», précise Stefan Gehrig, copropriétaire de l’entreprise Partino, partenaire de BKW. L’entreprise s’est donné pour mission de développer des solutions énergétiques mobiles. «Lorsque Stefan Gehrig nous a contactés pour nous présenter les bancs solaires innovants, j’ai décelé immédiatement le potentiel qu’un partenariat de distribution pouvait avoir», souligne Julia Plümper, Product & Startup Innovation Manager chez BKW. «C’est une offre intéressante, en particulier pour les communes que nous comptons parmi nos clients.» Les bancs à énergie solaire ont en effet suscité un vif intérêt, principalement de la part des villes, zones touristiques, hôpitaux et entreprises. Le premier banc déjà installé se trouve sur l’aire d’autoroute Neuenkirch LU. En fonction du modèle, le coût peut aller de 10 000 à 12 500 francs. Grâce à une plaque de saphir synthétique résistante aux chocs, le banc n’est pas chaud lorsque l’on s’assoit.

 

Douze fois une demi-heure de courant par jour, de quoi recharger même un vélo électrique.

Un banc à énergie solaire fournit douze fois une demi-heure de courant par jour (restitution maximale de l’énergie). Il permet donc de recharger régulièrement des téléphones portables, tout au long de la journée. Mais il peut aussi servir à alimenter des ordinateurs portables, des scooters, des vélos électriques et d’autres appareils électroniques. Partino propose également des bornes de recharge solaires. Elles produisent encore plus de courant et sont compatibles avec les scooters et trottinettes électriques. «Nous avons dernièrement ajouté le SMARTY PORT à notre offre, une station de recharge solaire couverte qui peut être utilisée par exemple comme arrêt de bus. Cette station dispose d’un écran tactile sur lequel il est possible d’afficher les horaires de bus, les attractions touristiques, la météo, les informations régionales et bien d’autres choses», précise Stefan Gehrig. Il est convaincu que les bornes de recharge décentralisées et coordonnées représentent l’avenir. Voilà pourquoi Partino commercialise également des batteries au lithium permettant de stocker l’énergie solaire dans les espaces publics ou les maisons individuelles, pour ensuite recharger des voitures électriques à l’aide d’une borne de recharge rapide.

«Grâce à une plaque de saphir synthétique résistante aux chocs, le banc n’est pas chaud lorsque l’on s’assoit.»
Stefan Gehrig

 

START-UP@BKW

Avec son initiative de start-up «Level-up», BKW mise sur la collaboration avec des start-up innovantes et fortement orientées sur la mise en œuvre afin de développer les solutions énergétiques de demain.

En savoir plus