Artikel teilen auf

Il y a onze ans, le champion du monde de descente Beat Feuz terminait son apprentissage de maçon. Grâce à son partenariat avec BKW, il retourne pour la première fois sur un chantier.

Si Beat Feuz (30 ans) n’était pas un skieur aussi chevronné, son quotidien serait peut-être encore le chantier, et non les pistes. Car en plus des courses et des entraînements de ski, l’Emmentalois a effectué un apprentissage de maçon pendant son adolescence. «Je voulais faire quelque chose en plein air, un apprentissage sur le chantier était l’idéal», explique Feuz. Le travail lui plaisait. Mais parallèlement, la pratique du ski prenait une place de plus en plus importante. «A la fin, j’ai vraiment bâclé mon apprentissage car j’étais souvent absent. J’ai néanmoins obtenu mon diplôme».

Onze ans plus tard, Feuz retourne sur le chantier.

Onze ans plus tard, Feuz retourne sur le chantier. BKW, sponsor de Swiss Ski, lui montre le chantier de l’«Allegra Lodge» à l’aéroport de Kloten. Les dimensions sont colossales: d’ici l’hiver prochain, 76 chambres d’hôtel, 14 appartements et 109 appartements locatifs sortiront de terre. «Très impressionnant. Durant mon apprentissage, nous n’avions jamais de chantier aussi grand», dit Feuz en souriant.

Mais le véritable moment de surprise ne vient que lorsqu’il met les lunettes Hololens. Elles projettent des objets virtuels dans la réalité. C’est ce qu’on appelle «Mixed-Reality» dans le jargon professionnel. Ainsi, Feuz peut tout à coup apercevoir l’intérieur de la structure portante, les tubes en place et l’acier. Le bâtiment, encore en construction, comprend soudain une façade et lorsque Feuz se tient dans une pièce aux dimensions généreuses mais nue, un hall d’hôtel confortable apparaît. «Je me réjouis déjà de boire un verre ici lorsque tout sera terminé», indique Feuz.

Un réseau international comprenant 13 bureaux et 1400 collaborateurs en Suisse, en Allemagne et en Autriche.

Ce résultat, on le doit entre autres à l’entreprise d’ingénierie Frey + Gnehm AG qui a conçu l’ensemble de la structure portante et dont le siège est à Olten (SO). Le gigantesque mât au-dessus du garage souterrain est un chef-d’œuvre de l’ingénierie et soutient les quatre corps du bâtiment. «C’est un de nos plus grands projets jusqu’ici», explique le responsable de projet Reto Schibli. Mais cela ne va probablement pas en rester là. Car en tant que filiale de BKW, l’entreprise Frey + Gnehm AG fait partie d’un réseau international comprenant 13 bureaux et 1400 collaborateurs en Suisse, en Allemagne et en Autriche. «En tant que membre de BKW, nous pouvons, grâce à la collaboration avec des entreprises partenaires, réaliser des projets de plus grande envergure. Cela nous permet de poursuivre notre croissance», dit Schibli, responsable de projet. Avec ces propos, il pourrait bientôt à nouveau surprendre Beat Feuz.

Le groupe BKW passe du statut de producteur d’électricité traditionnel à un prestataire énergétique et d’infrastructures diversifié et international comptant plus de 6000 collaborateurs. Les compétences clés restent inchangées: l’exploitation de l’énergie et l’ingénierie. Ainsi, BKW propose des solutions complètes dans différents domaines. BKW planifie et réalise des installations solaires, des centrales éoliennes, des ponts, des pistes de ski ou des projets dans le domaine de l’électromobilité.