Artikel teilen auf

Avez-vous déjà dépoussiéré vos skis, impatients que vous êtes de vous élancer sur les pistes? Votre matériel est-il prêt pour le début de la saison? Et qu’en est-il de votre forme physique? Nos experts vous livrent quelques conseils essentiels.

Dr méd. Walter O. Frey est le directeur médical de la clinique Move>Med, appartenant à l’hôpital de Balgrist, médecin du sport et médecin-chef chez Swiss-Ski. Il s’occupe de tous nos as de ski alpin.

Comment puis-je me préparer au mieux pour la saison de ski?

Par de belles journées d’automne, il n’y a rien de mieux que les randonnées en montagne. Et dès que les jours diminuent, un entraînement quotidien sur un home-trainer. Il y a aussi les sauts en extension, faciles à intégrer au quotidien, en sautant de marche en marche par exemple, de préférence sur un seul pied.

Comment puis-je récupérer après une journée de ski pour éviter les courbatures?

Il convient de bien mobiliser les muscles sollicités, par exemple en allant nager ou en pédalant tranquillement sur un vélo d’appartement. Une petite boucle nocturne de ski de fond peut aussi aider à la récupération. Le plus important est de bien étirer vos muscles fatigués et raccourcis.

Que conseillez-vous aux personnes sujettes à des douleurs au dos et aux genoux? De renoncer au ski?

Quiconque a un problème de santé doit se préparer d’autant plus sérieusement, en pratiquant des exercices de stabilisation au niveau du tronc ou des jambes, ou en renforçant de manière ciblée la musculature soutenant et protégeant les articulations. Un bon échauffement est un must. Il faut aussi savoir raison garder et éviter les pistes les plus raides et verglacées.

Viktor Waldispühl a travaillé comme préparateur pour les stars du skicross Mike Schmid (champion olympique 2010) et Alex Fiva (vainqueur de la Coupe du monde en 2013).

A quoi dois-je faire attention si je farte mes skis moi-même? Et à quelle fréquence dois-je le faire?

Vous devez absolument vous conformer aux recommandations de température du fabricant de fart, car il faut à tout prix éviter la surchauffe. Idéalement, les skis doivent être fartés tous les jours et, au plus tard, lorsque les semelles commencent à blanchir ou à coller.

Quelle longueur de skis faut-il choisir et pour quel niveau?

Les débutants opteront pour une longueur de skis s’arrêtant au minimum à la poitrine et au maximum au menton. Les skieurs un peu plus aguerris peuvent choisir un ski leur arrivant au menton ou au nez. Enfin, les très bons skieurs prendront un ski à leur taille, voire la dépassant légèrement. La longueur du ski dépend bien sûr également du modèle choisi.

Comment savoir que le moment est venu de changer de skis?

La cambrure du ski se relâche année après année. Par conséquent, il est conseillé de changer de skis après trois ou quatre ans, voire plus souvent en cas d’utilisation fré- quente. Pour les passionnés de ski, un service est recommandé au minimum une ou deux fois par année pour affûter les carres.

Ivana Jazo

Ivana Jazo

Redaktorin und Kommunikationsexpertin bei der BKW