Artikel teilen auf

Les batteries déchargées, c’est du passé. Mirko Hofmann et ses cofondateurs ont lancé un service de prêt de batteries qui en impose: il est possible de louer des batteries externes de Battere sur plus de 1000 sites en Suisse. Pour le Zermatt Unplugged, la start-up de Zurich au succès grandissant s’est associée à BKW, le sponsor du festival – afin que personne ne soit privé de filmer les meilleures scènes du concert à cause d’une batterie déchargée.

Mirko Hofmann, on trouve vos batteries externes dans toute la Suisse, et même pratiquement dans tous les kiosques. Qu’est-ce qui vous amène maintenant au Zermatt Unplugged?

Il est bien connu qu’il peut faire froid à Zermatt. Et c’est justement lorsque les températures sont très froides que les batteries des portables se déchargent encore plus rapidement que d’habitude. Et qui voudrait être à un concert avec une batterie à plat? C’est pourquoi nous nous sommes associés à BKW. Lors du festival, BKW prête nos batteries aux visiteurs dans son Lounge. Et ce, gratuitement.

Vous n’êtes donc pas présents avec votre propre stand? 

Mirko Hofmann, cofondateur de Battere

Non, pas cette fois. Pendant l’été 2017, nous étions sur tous les grands festivals suisses avec notre offre et notre propre prestation. C’était un projet formidable et nous y avons pris beaucoup de plaisir. Toutefois, ces festivals sont très éprouvants. Nous nous sommes d’autant plus réjouis lorsque Alessia Genazzi, la responsable du sponsoring chez BKW, nous a parlé de son idée pour le Zermatt Unplugged. Tout s’est déroulé parfaitement dès le début. Après tout, avec BKW, nous partageons le même secteur d’activité: nous fournissons de l’électricité aux utilisateurs.

Et vous rencontrez même un grand succès. Qu’est-ce qui est à l’origine de Battere?

Tout a commencé avec mon collègue, Andreas Brändle, cofondateur. Sur son ancien lieu de travail, il était gêné par le fait que les piles jetables utilisées dans les souris généraient des quantités incroyables de déchets au fil du temps. Il a alors lancé une initiative visant à la réduction des déchets et il a pu faire en sorte que des batteries rechargeables soient achetées pour lui et l’ensemble de son service. Ce fut le point de départ. Ensuite, le commerce des batteries rechargeables s’est développé. Nous avons approvisionné plusieurs entreprises, comme par exemple Google ou SwissRe.

Aujourd’hui, vos activités se concentrent sur les particuliers. Pourquoi?

Certes, les activités B2B tournaient bien, mais elles nécessitaient beaucoup d’efforts pour des bénéfices relativement faibles. Nous avons donc fait évolué notre idée. En tant que start-up, nous devons suivre le mouvement et nous développer constamment.

Vous êtes donc une start-up typique?

Au début, nous fonctionnions comme bien d’autres start-up. Les investissements sont extrêmement importants, que ce soit en temps de travail ou en moyens financiers. Le travail est considérable et on gagne peu voire rien du tout. Cela demande beaucoup de conviction et de persévérance. Désormais, l’équipe de base regroupe 7 collaborateurs fixes et nous comptons près de 20 collaborateurs au total, la plupart à temps partiel: avec nos batteries externes, nous sommes présents aujourd’hui sur plus de 1000 sites dans l’ensemble de la Suisse. Alors qu’au début nous avions encore besoin d’investisseurs, nous pouvons maintenant vivre de Battere.

Des batteries externes de Battere

Initialement, vous aviez le désir d’être plus durables, de remplacer les piles jetables par des batteries rechargeables. Est-ce que la durabilité fait encore partie de vos préoccupations?

Oui, bien sûr, nous continuons de faire attention à la durabilité. La recharge de nos batteries externes se fait exclusivement par du courant solaire. Nous achetons exclusivement du courant solaire certifié et nous avons des panneaux solaires préinstallés sur le toit. Le courant qu’ils produisent est également injecté dans le réseau et peut ensuite être prélevé à nouveau. Par ailleurs, la consommation d’électricité de nos batteries est relativement faible. A pleine charge, une batterie dispose de 5000 mAh (milliampères-heures), ce qui est suffisant pour recharger son téléphone portable intégralement, une ou deux fois. En outre, nous avons délibérément choisi de ne pas vendre de batteries, bien que cette activité aurait été bien plus facile. Nous souhaitons que ces produits soient pleinement utilisés et qu’ils puissent être transférés dans le sens d’une économie de partage.

Une question me brûle encore les lèvres: comment avez-vous eu l’idée de votre logo?

Si je m’en rappelle bien, c’est un ami d’Andreas qui l’a conçu. Sa création a été plutôt fortuite que prévue. Le logo a été perfectionné au fil des ans, mais nous sommes toujours restés fidèles au chimpanzé et à la couleur frappante. Ce qui est sûr, c’est qu’il reste gravé dans les mémoires.

Emprunter gratuitement des batteries externes de Battere lors du Zermatt Unplugged

Les batteries pratiques de Battere destinées aux téléphones portables sont disponibles gratuitement dans le Lounge BKW lors du Zermatt Unplugged. Voici comment cela fonctionne:

  1. Récupérez votre batterie externe dans le Lounge BKW.
  2. Laissez 15 francs en dépôt.
  3. Prenez la batterie et rechargez votre portable en chemin.
  4. Rapportez la batterie au Lounge BKW et récupérez votre dépôt. Si vous avez besoin de ce chargeur sur une période un peu plus longue, vous pouvez le rapporter sans problème en l’espace d’une semaine sur l’un des 1000 sites de k kiosk, Press & Books ou avec.

En savoir plus sur le Zermatt Unplugged