Artikel teilen auf

BKW s’engage en faveur de la nature et contribue à la préservation des espèces animales et végétales menacées. On retrouve l’un des exemples de cet engagement dans le Seeland bernois, dans la commune de Radelfingen, avec les projets de Talmatt et de Salzbach. Aux côtés de ses partenaires de projet, BKW a mis en œuvre diverses mesures de revalorisation écologique pour créer des habitats précieux pour les espèces menacées.

Depuis 17 ans, le fonds écologique BKW promeut la biodiversité locale. Il a ainsi déjà réalisé ou soutenu financièrement plus de 150 projets depuis sa création. Tout cela est possible grâce aux clients qui contribuent au fonds à hauteur d’un centime reversé par kWh d’énergie hydraulique certifiée naturemade star. Les recettes sont exclusivement affectées à la mise en œuvre de mesures de revalorisation écologique. Quels sont les avantages de telles mesures, et qui peut en profiter concrètement?

Projets pilotes à Radelfingen

Deux projets sont récemment arrivés à leur terme presque en même temps dans la commune de Radelfingen. L’un se déroulait dans le quartier de Talmatt, l’autre dans celui de Salzbach/Matterain. Le projet de Talmatt a permis la création d’un habitat naturel autour de l’Aar, avec des étangs à amphibiens. Les forêts en pente attenantes ont également été revalorisées. Suite au projet de Salzbach/Matterain, les poissons peuvent désormais également passer de l’Aar au Salzbach, grâce à la nouvelle embouchure plus plate. Un grand étang à amphibiens y a également été aménagé.

Les travaux découlant de ces deux projets ont coûté 1,1 million de CHF. Ces coûts sont financés par des subventions fédérales et cantonales, par le fonds de régénération des eaux cantonal et par le fonds écologique BKW. Le fonds écologique BKW a assuré la maîtrise d’ouvrage pour les deux projets par convention avec la commune de Radelfingen.

Bonnes nouvelles pour les amphibiens, les reptiles et les poissons

En collaboration avec le Centre de Coordination pour la Protection des Amphibiens et des Reptiles de Suisse (KARCH), le projet de Talmatt a permis d’aménager de nouveaux habitats pour deux espèces d’amphibiens menacées: le sonneur à ventre jaune et la rainette. Plusieurs étangs et renfoncements de type mare dans le lit de la rivière leur offrent des abris appropriés. Les empilements de bois mort constituent des cachettes idéales pour les couleuvres à collier, comptant elles aussi parmi les espèces fortement menacées. Les poissons trouvent de nouvelles frayères dans les rives basses, où l’eau s’écoule plus lentement.

Une commune modèle qui s’engage pour la protection de la nature

La commune de Radelfingen est véritablement pionnière en matière de mesures de revitalisation écologiques: de nombreuses espèces animales et végétales, dont certaines figurent sur la liste rouge des espèces animales menacées en Suisse, retrouvent ainsi leur habitat vital tandis que l’homme peut profiter d’espaces de détente de proximité. Cette harmonie saute immédiatement aux yeux lorsque l’on se promène dans la commune. Et cela en vaut la peine!

L’union fait la force

La réussite de la mise en œuvre de tels projets exhaustifs exige une bonne collaboration entre les différents acteurs et comités impliqués: des locataires et propriétaires mettant leurs terres à disposition et ouverts aux propositions du fonds écologique BKW aux entreprises de construction assurant la mise en œuvre effective du projet, en passant par les services spécialisés et offices régionaux et cantonaux chargés du contrôle et de l’approbation des projets conformément aux prescriptions. A Radelfingen, la collaboration s’est révélée particulièrement fructueuse: les résultats sont visibles.

Dominic Andrey

Dominic Andrey

Spécialiste contenu en communication