Artikel teilen auf

Une défaillance de turbine implique des coûts élevés. Pour détecter précocement des incidents, BKW et le partenaire de recherche CSEM ont développé le logiciel intelligent «DatWind» qui analyse continuellement les données de fonctionnement des turbines et émet un avertissement en cas de problème imminent.

Les pales du rotor dans le parc éolien tournent à plein régime. Une seule turbine est à l’arrêt et semble défectueuse. Il faut dépêcher du personnel de maintenance sur place pour rechercher la défaillance. Celui-ci constate que le démultiplicateur est cassé. Il faut le remplacer. L’opération dure des semaines. La turbine ne fonctionne pas durant cette période.

Cet exemple fictif montre qu’une turbine en panne ne produit pas d’énergie, ce qui coûte cher. Le problème: l’éolienne ne fournit aucune information en temps réel exploitable sur son état. Prédire les incidents est donc difficile.

Il faudra encore des hommes à l’avenir

Avec la plateforme Wind-Log, BKW a développé son infrastructure de données. «Nous pouvons maintenant surveiller en permanence nos éoliennes et l’état de leurs composants et optimiser les performances de la turbine avec divers instruments d’analyse», affirme Giuseppe Madia, directeur de Proxima Solution GmbH, filiale de BKW. Le projet de développement DatWind est utilisé pour l’une de ces optimisations.

«Avec des données historiques de capteurs, d’anciens défauts sur les installations et des suggestions des experts BKW, nous entraînons l’algorithme basé sur l’I.A.», explique Martin Kauert, développeur de produits de BKW. La machine apprend pas à pas. Objectif: détecter des comportements pour anticiper une défaillance future d’un composant. M. Kauert souligne: «Malgré l’intelligence artificielle, il faudra encore de l’intelligence humaine et du savoir-faire d’expert à l’avenir. L’ordinateur ne remplace pas l’homme, mais il l’assiste considérablement.»

Les investissements en valent la peine

BKW dispose d’immenses compétences en analyse de données. Des experts des différentes unités commerciales et filiales BKW ont développé avec la CSEM le prototype de logiciel pour DatWind qui émet des avertissements précoces lors d’incidents sur des éoliennes.

Un exemple réel d’une turbine dans un parc éolien de BKW en Italie prouve que les investissements dans la recherche ont porté leurs fruits. DatWind avait émis un avertissement concernant un grave problème dans le multiplicateur. Une analyse sur place l’a confirmé. Sans avertissement précoce, le multiplicateur aurait pu tomber en panne, d’où une dépense de centaines de milliers de francs. «Nous avons déjà largement amorti nos coûts de développement», déclare M. Kauert.

Nous voilà à l’étape suivante: affiner le produit et l’intégrer dans la plateforme Wind-Log accessible à des tiers.

Markus Ehinger

Markus Ehinger

Senior Editor