Artikel teilen auf

L’énergie éolienne est respectueuse de l’environnement et BKW mise sur cette énergie d’avenir. Mais la gestion des installations n’en représente pas moins un défi.

Le vent est loin d’être toujours fiable: il est calme un instant, et l’instant d’après, il souffle de nouveau à toute vitesse dans les pales de l’éolienne. Pour la production d’électricité, cela implique que le courant n’est pas généré continuellement mais de manière irrégulière. «La gestion d’une centrale éolienne est particulièrement complexe», explique Othmar Schuler, chef Intraday et Energy Logistics chez BKW. Le fait que BKW possède un portefeuille d’installations éoliennes, en particulier au nord de l’Allemagne, engendre de nouveaux défis. Ce portefeuille nécessite une infrastructure informatique ultramoderne ainsi qu’une bonne organisation des négociants spécialisés chargés de vendre l’électricité. C’est pour cette raison que BKW est actionnaire majoritaire de la start-up Wind Energy Trading WET AG à Lausanne. L’entreprise s’est spécialisée dans la gestion de centrales éoliennes et dans le négoce Intraday. «Cette participation nous a permis d’accumuler de la connaissance et de profiter de la technologie de l’entreprise», explique Othmar Schuler, qui assume le rôle de président du conseil d’administration de WET.

Julian Göhler face aux écrans des négociants de WET AG à Lausanne.

Les bureaux de la start-up ressemblent aux locaux de la bourse d’une banque. Des graphiques et des chiffres ainsi que des vendeurs et des acheteurs brillent sur les écrans des sept négociants. Ici, on conclut des affaires. Certes, l’électricité a toujours fait l’objet d’un négoce, mais le développement des énergies renouvelables engendre désormais de fortes variations dans les volumes de production. La start-up WET est une pionnière en matière de gestion des énergies renouvelables.

«Le courant doit circuler uniformément dans les réseaux. Cela représente un défi.»

Julian Göhler, un des fondateurs, explique: «La gestion de positions sur le courant issu des énergies renouvelables représente notre compétence-clé. Les outils de négoce que nous avons nous-mêmes développés et la collaboration avec les meilleurs prestataires de prévision du vent en Europe nous permettent de réagir rapidement.» L’importante volatilité de l’offre et l’exigence concomitante d’une circulation uniforme du courant dans les réseaux transforment la gestion de l’énergie éolienne en un véritable défi. «En 2012, des contrats d’électricité avec une précision de 15 minutes ont été introduits afin de permettre une gestion de l’électricité à cette échelle», précise Julian Göhler.

Au total, BKW exploite dix centrales éoliennes terrestres en Allemagne. A cela s’ajoute une participation prise dans une centrale éolienne maritime. De plus, BKW possède des centrales éoliennes en Italie et en Norvège.

Des solutions pour un avenir où il fera bon vivre

BKW veut façonner l’avenir de l’énergie. Dans une série de vidéos réparties sur toute l’année 2018, nous présentons des personnes qui s’impliquent quotidiennement en faveur d’un avenir où il fera bon vivre. Retrouvez la vidéo avec Julian Göhler, Didier Cuche et toutes les autres içi.

SI Gruen

SI Gruen

Beitrag aus dem Magazin SI Grün der Schweizer Illustrierten im Rahmen einer Zusammenarbeit der BKW mit Ringier / Article du magazine SI Grün de la Schweizer Illustrierte, dans le cadre d’une collaboration de BKW avec Ringier.