Artikel teilen auf

BKW a confié à l’agence de publicité bernoise BOLD la réalisation de sa nouvelle campagne d’image. Séances photos avec des modèles amateurs, choix des sites de shooting, impact de la campagne… Lindo Ganarin, son creative director, nous livre ses impressions.

Quelle idée se tient derrière la nouvelle campagne d’image?

Cette campagne dite «testimoniale» met les personnes au premier plan. Ce qui la distingue d’autres concepts de communication, c’est qu’elle mise sur l’authenticité. Sur nos affiches, pas de mannequins trop parfaits installés dans des appartements design; ce que nous montrons, ce sont de vrais collaborateurs sur leur lieu de travail. L’idée de la campagne, c’est de toucher le public en lui présentant des gens qui lui ressemblent.

Comment avez-vous trouvé les «ambassadeurs» de BKW?

Cette recherche s’est avérée plus facile que nous le pensions. Après avoir déterminé les thèmes que la campagne devait mettre en avant, la division Communication de BKW a directement contacté des collaborateurs qui semblaient en être les meilleurs ambassadeurs. Et ils ont tous répondu positivement à cette demande pour le moins inhabituelle.

Comment se sont déroulées les séances photos avec ces modèles amateurs?

Très bien! On a souvent tendance à sous-estimer ce qu’implique une séance photo, mais nos trois modèles ont relevé le défi avec brio! Encore une fois, un grand merci à eux pour leur patience et leur professionnalisme.

Quels étaient les principaux critères retenus pour sélectionner les lieux des shooting?

Il est vrai que dans le milieu de la pub, on est plutôt exigeant et on ne se contente pas du premier paysage venu! Michael Sieber, le photographe, a donc fait des recherches approfondies au préalable tout en tenant compte de la position du soleil. Pour chaque sujet, nous avons ainsi non seulement dû déterminer précisément le lieu et l’angle de prise de vue, mais aussi le créneau horaire, pour bénéficier d’une lumière optimale. Cependant, l’authenticité faisait aussi partie de nos critères: les trois collaborateurs BKW ont été pris en photo dans leur environnement de travail habituel.

Nous en savons maintenant un peu plus sur la campagne. Où allons-nous la voir?

Lancée fin octobre, cette campagne apparaîtra sous forme d’affiches et d’encarts publicitaires dans toute la Suisse alémanique.

En tant que professionnel de la communication, quel impact aura, à vos yeux, cette campagne?

Je laisse à Madame Soleil le soin de faire des pronostics précis, mais je peux quand même dire que d’après moi, BKW fait un pas dans la bonne direction avec cette nouvelle campagne, un pas vers les consommateurs. Jusqu’à maintenant, BKW était considérée comme une chose floue en rapport avec l’électricité. Aujourd’hui, BKW sort de l’ombre et révèle un visage moderne. Un visage plein de vie et d’énergie, en un mot, le visage de monsieur et madame tout le monde! Et cela rend l’entreprise sympathique et crédible.

Guy Hüsler

Guy Hüsler

Redaktor Digital Experience