Artikel teilen auf
La victoire en tête, mais l’environnement dans le cœur: Daniel Yule. Photo: Stephan Bögli

Daniel Yule, champion suisse de slalom et triple vainqueur de la Coupe du monde la saison dernière, veut apporter sa contribution pour que les hivers restent blancs également à l’avenir. «Ensemble, nous pouvons y arriver si nous pensons à demain dès aujourd’hui.»

Sports alpins et durabilité: une contradiction en soi? Pas du tout, car ce n’est pas une question de renoncement absolu, mais de modération. «Oui, nous faisons du ski, nous dépendons parfois de la voiture, et nous avons besoin des remontées mécaniques et des téléphériques pour nous rendre au sommet», avoue Daniel Yule. «Mais si nous réfléchissons ensemble à l’avenir, nous pouvons contribuer, en tant que citoyens, à rendre les sports de neige plus durables.»

Le changement climatique l’inquiète lui aussi. «Les hivers sont de plus en plus courts.» Mais il voit aussi clairement des leviers que chacun peut actionner pour faire la différence. Pour sa part, il mange délibérément peu de viande, achète rarement des vêtements neufs, pratique le covoiturage pour ses déplacements et protège ainsi le climat. Ce sont de petites choses qui permettent d’engendrer un changement plus grand.

La réussite sportive en équipe

Réfléchir à l’avenir fait partie du travail quotidien des sportifs de haut niveau, car leur succès dépend d’une préparation optimale. «Actuellement, les préparatifs se passent très bien. En raison de la fin précoce de la saison en mars, nous avons repris l’entraînement physique tôt. L’équipe discute régulièrement du déroulement de la préparation et des priorités en la matière. «L’organisation de l’entraînement est un travail d’équipe. Nous nous basons sur certaines données issues des mesures, sur l’œil du coach et sur cette intuition qui nous dicte ce qu’il faut faire.»

Daniel Yule ne souhaite pas dévoiler trop de détails, car «ce sont les subtilités tactiques qui nous rendent plus rapides et nous donnent une longueur d’avance sur nos concurrents», déclare-t-il en envisageant l’avenir avec optimisme. Un avenir dans lequel il veut skier vite et continuer à s’émerveiller devant les magnifiques paysages suisses. Etant donné que nous avons déjà entamé une réflexion et un travail de sensibilisation, j’espère vivement que mes enfants pourront encore skier en hiver, eux aussi.»

BKW en piste avec Swiss-Ski
Depuis cinq ans, BKW est partenaire de développement durable et sponsor de l’association suisse du ski Swiss-Ski. Une infrastructure dans un esprit moderne et précurseur est une condition préalable au développement économique et à la prospérité sociale.

BKW planifie, construit et exploite des infrastructures et soutient également ses clients et partenaires dans les défis qui se présentent à eux à travers le changement climatique, l’urbanisation et la transition numérique. Pour en savoir plus: www.bkw.ch/ensemble-imaginons

SI Gruen

SI Gruen

Beitrag aus dem Magazin SI Grün der Schweizer Illustrierten im Rahmen einer Zusammenarbeit der BKW mit Ringier / Article du magazine SI Grün de la Schweizer Illustrierte, dans le cadre d’une collaboration de BKW avec Ringier.