Artikel teilen auf

La société Innocampus SA a organisé une journée portes ouvertes le 18 janvier 2016. Opérationnel depuis 2014, ce pôle d’innovation situé à Bienne deviendra d’ici 2019 l’un des sites officiels du Swiss Innovation Park (SIP). BKW participe à hauteur de 23% dans l’Innocampus et est représentée par Christoph Graessner au sein de son conseil d’administration. Dans cette interview, Christoph Graessner parle des objectifs de BKW, des travaux de recherche en collaboration avec la Haute école spécialisée bernoise (BFH) et de l’importance de l’Innocampus pour la région.

Christoph Graessner, dans quel but BKW a-t-elle décidé en 2014 de prendre une participation dans la société Innocampus SA?

Les objectifs sont multiples: d’une part, nous montrons que BKW investit dans la recherche axée sur l’application pratique. D’autre part, nous renforçons notre présence à l’échelle régionale mais aussi nationale. Et grâce à notre participation, le Swiss Innovation Park a pu voir le jour. BKW contribue ainsi à faire de la Suisse une nation leader en matière d’innovation, ce qui nous ouvre des portes pour travailler avec des sociétés à l’esprit novateur. Enfin, l’Innocampus se trouve à côté du site BKW de Nidau.

Quel est votre rôle exact?

En tant que membre du conseil d’administration, je représente BKW auprès de la direction de l’entreprise. Pour moi, il est important de laisser grandir l’Innocampus en tant qu’entreprise, mais aussi de lier directement BKW à son développement. Lorsque des intérêts communs existent, nous nous investissons très tôt dans un projet et exploitons les synergies sur le site. Aujourd’hui, toute une équipe de collaborateurs BKW travaille sur place à l’Innocampus. Pour tout ce qui concerne le domaine des smart grids par exemple, c’est un avantage-clé pour BKW, qui est à la croisée de la recherche et de l’application pratique. Nous pouvons donc procéder à des travaux de recherche pratique, profitons d’un contact direct avec la BFH et savons rapidement dans quelle direction va le projet. Nous travaillons ensemble sur nos projets communs, sans paperasse inutile. L’ambiance qui règne à l’Innocampus encourage l’innovation et la création. Là-bas, l’esprit d’innovation est dans l’air.

L’Innocampus deviendra bientôt l’un des sites officiels du Swiss Innovation Park (SIP). Qu’est-ce que cela représente pour l’Innocampus et pour la région de Bienne?

C’est très important pour toute la région. L’engagement du SIP est synonyme de garanties et lui permettra dès 2019 de mettre à disposition de l’Innocampus et de la BFH des locaux dans le nouveau parc d’innovation: en plus de ses bureaux et laboratoires actuels, l’Innocampus disposera alors de nouveaux espaces. Cela constitue un facteur attrayant pour le personnel spécialisé.

A quels projets BKW participe-t-elle actuellement à l’Innocampus?

Plusieurs projets sont en cours. En collaboration avec la BFH et le CSEM (Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique), nous exploitons le centre de recherche appliquée Energy Storage Research Center, également appelé ESReC, où nous avons construit un laboratoire doté de diverses technologies de stockage. Nous y étudions principalement l’algorithmique. En termes concrets, nous voulons savoir comment combiner l’algorithmique de charge intelligente et la production d’énergie. Nous travaillons notamment à la technique du bâtiment de demain. C’est également dans ces locaux que nous avons développé notre produit SmartRSA, une télécommande intelligente permettant de combiner chauffe-eau électrique et chauffage à accumulation.

Qu’attend BKW de la collaboration avec l’Innocampus et la BFH?

L’accent est clairement mis sur l’innovation, au niveau de nos produits mais aussi de nos prestations, afin de bénéficier d’une avance sur le marché en matière de savoir-faire. A mes yeux, nous avons déjà une certaine avance, par exemple dans le domaine des smart grids, qui est en pleine évolution. En matière de bâtiments intelligents, nous envoyons aussi un message fort en termes de recrutement: il s’agit d’un secteur qui offre des perspectives intéressantes.

Innocampus

La société INNOCAMPUS SA exploite une plateforme de recherche et de développement axée sur les applications. Elle propose locaux, technologies et services aux entreprises et aux centres d’innovation. BKW a une participation à hauteur de 23% dans Innocampus SA.

Swiss Innovation Park

Avec le soutien de la Confédération, en plus des deux principaux sites de Lausanne et de Zurich, trois sites réseaux sont en construction en Argovie, dans le nord-ouest de la Suisse et à Bienne. Ils ont pour but de contribuer à garantir le rôle de la Suisse en tant que nation leader en matière d’innovation et à maintenir ainsi sa compétitivité. L’Innocampus est l’une des premières réalisations concrètes du Swiss Innovation Park, dont le siège sera construit à proximité, à Bienne.

Susanne Hess

Susanne Hess

Projektleiterin Kommunikation bei der BKW