Artikel teilen auf

Avec ses partenaires, BKW a mis au point un système de gestion en temps réel du réseau de distribution: la GridBox. Dans le cadre d’un projet de recherche, le nouveau système a mesuré les flux d’énergie du réseau sur une année. Les partenaires du projet viennent de présenter le rapport final à l’Office fédéral de l’énergie et ont l’intention de fonder une entreprise.

Avec l’injection croissante de l’énergie éolienne et solaire, la fréquence des coupures de courant augmente elle aussi. Nous avons donc besoin d’un réseau intelligent qui anticipe cela: le Smart Grid. Dans le cadre de ce projet, BKW a installé au printemps 2015 des appareils de mesure, les fameuses «GridBox», dans quelque 70 bâtiments du Kiental. Celles-ci enregistrent consommation d’énergie et tension à intervalles d’une seconde. «Grâce à ce projet, nous avons acquis une expérience précieuse dans la manière de relier efficacement les nouvelles énergies renouvelables à notre réseau de distribution», explique Oliver Krone, directeur du Smart Grid Engineering chez BKW. Dans le Kiental, c’est un réseau plutôt rural qui a été testé, mais la centrale électrique de la ville de Zurich (ewz) a également mené des expériences sur son propre réseau urbain.

Les données et la connaissance de l’état réel du réseau ouvrent aux gestionnaires de réseau de distribution une multitude d’options d’optimisation pour l’avenir. Les principales conclusions de ce projet de recherche sont les suivantes:

  • La technologie GridBox permet, par exemple, de commander simultanément plusieurs installations PV ayant des objectifs différents. Ainsi, les installations peuvent être réglées en fonction des besoins, tout en permettant une régulation optimale de l’ensemble du réseau.
  • Afin d’avoir une idée assez précise de l’état du réseau, il suffit d’effectuer des mesures au niveau de la station du transformateur, des cabines de distribution et des raccordements des gros consommateurs. Des mesures redondantes n’apportent à cet égard aucune amélioration notable.
  • Il a en effet été démontré que l’état du réseau reste globalement constant sur une durée de 10 minutes environ. Si, dans ce laps de temps, on applique et compare plusieurs méthodes d’optimisation successivement et dans des séquences et combinaisons différentes, on peut alors tester des stratégies distinctes, éventuellement même des stratégies d’optimisation strictement locales.
  • L’optimisation régionale, à savoir une connaissance des mesures dépassant le cadre local du réseau basse tension, présente en outre des avantages réels. Ainsi, des dispositifs flexibles du secteur domestique, comme les chaudières ou les installations photovoltaïques, peuvent contribuer à la tenue de la tension.

Le rapport final a été soumis à l’Office fédéral de l’énergie. Dans les prochains mois, les partenaires BKW, ewz, SCS Supercomputing Systems SA et Bacher Energie AG fonderont leur propre entreprise, qui assurera la distribution commerciale de la GridBox tout en mettant cette technologie innovante à la disposition d’autres entreprises d’approvisionnement en énergie.

Susanne Hess

Susanne Hess

Projektleiterin Kommunikation bei der BKW