Artikel teilen auf

Les lignes électriques européennes doivent être étendues et modernisées dans le but de maîtriser le développement massif des énergies renouvelables (ER). Ce blog met en lumière les projets actuellement prévus dans le cadre du plan décennal de l’association faîtière européenne des réseaux ENTSO-E.

Extension à l’échelle de l’Europe

Dans l’illustration, nous présentons les projets liés à l’extension des lignes transfrontalières en Europe pour la période 2017-2021, d’après ENTSO-E. Notre graphique concerne les hypothèses de l’extension et du calendrier des différents projets. En effet, malgré ses 76 pages, le plan décennal ne contient pas toujours d’indications précises concernant la réalisation de tel ou tel projet. Voilà pourquoi l’équipe d’analyse Négoce de BKW s’est appuyée sur des valeurs empiriques en ce qui concerne la construction et la mise en service de ces projets de grande envergure.

Que constate-t-on?

La majeure partie du développement et de l’extension est prévue en 2019 et en 2020. Les projets suivants doivent être mis en service en 2018: Allemagne-Danemark, Allemagne-Pays-Bas, France-Royaume-Uni, Espagne-Portugal, Suisse-Italie et Italie-Autriche. Les projets devant être réalisés en 2018 sont toutefois moins importants que prévu en matière de prestations que ceux qui sont planifiés en 2019 et en 2020. En 2019, le plan décennal prévoit de nouvelles liaisons entre le Royaume-Uni et la Scandinavie, le Royaume-Uni et la Belgique, l’Allemagne et la Belgique, les Pays-Bas et le Danemark, l’Espagne et le Portugal et la France et l’Italie. Des lignes doivent être mises en service en 2020 entre la France et la Belgique, la France et la Suisse, la France et le Royaume-Uni, la France et l’Espagne ainsi qu’entre l’Allemagne et le Danemark, le Danemark et le Royaume-Uni et l’Allemagne et la Scandinavie. L’accent sera donc mis sur l’extension des lignes transfrontalières en France et en Allemagne.

Conséquences sur les prix

Nous sommes en mesure d’estimer les conséquences de l’extension du réseau sur les prix de l’électricité grâce à notre modèle de prévision des prix. En ce qui concerne les quatre marchés principaux de BKW – Suisse, Allemagne, France et Italie (zone Nord) – nous prévoyons une augmentation des prix pour le Cal20 Base en Allemagne, en France et en Suisse dans l’hypothèse d’une extension du réseau, tandis que les prix en Italie devraient baisser. Les différences de prix pour le Cal20 sont indiquées dans le tableau. La prévision de prix diamétralement opposée entre l’Italie et les trois autres pays s’explique par le fait que les capacités du réseau en Allemagne, en France et en Suisse seront étendues au cours des prochaines années à des pays affichant des prix plus élevés tels que la Grande-Bretagne, l’Espagne et l’Italie.

Les différences de prix doivent toutefois être lues avec prudence pour les périodes concernées, en raison des incertitudes qui planent sur les dates de mise en œuvre des projets. Celles-ci dépendent de facteurs politiques et financiers. Par ailleurs, les différences de prix reposent sur deux scénarios qui ne représentent pas les deltas par rapport aux prix du marché actuels. La question centrale qui se pose constamment est la suivante: quelle part de ces scénarios d’extension est déjà prise en compte dans les prix du marché?

Extension Allemagne-Autriche

Le graphique montre qu’une extension de ligne de 2,9 GW est prévue en 2021 entre l’Allemagne et l’Autriche. Si le projet se réalise, la division de la zone de prix de l’électricité Allemagne-Autriche actuellement à l’étude ne devrait être que de courte durée. Dans l’éventualité d’une telle extension, une capacité limite de 7,8 GW serait finalement disponible. Il s’agit là du niveau des allocations maximales à l’export observées l’année dernière. Avec une telle capacité, il serait possible de maîtriser près de 99% des flux transfrontaliers, de sorte qu’un nouveau couplage des marchés semble logique. La division de la zone pourrait éventuellement n’être que provisoire.

Ivana Jazo

Ivana Jazo

Redaktorin Digital Communications bei der BKW