Artikel teilen auf

L’éolien est l’énergie du futur. C’est pourquoi BKW exploite des parcs éoliens dans toute l’Europe. Et ce jusqu’en Scandinavie.

Le champion de ski de fond norvégien Ola Vigen Hattestad constate les impacts du changement climatique chaque hiver. «Les températures ne cessent d’augmenter et la saison du ski de fond est de plus en plus courte», explique-t-il. C’est pourquoi ce sportif de 35 ans tient à changer la donne.

L’électricité à près de 15 000 foyers.

Ola Vigen Hattestad a ainsi décidé d’accompagner un projet de parc éolien de l’entreprise bernoise BKW dans sa région d’origine, Marker, dans le sud de la Norvège. 15 éoliennes y sont en construction et devraient fournir de l’électricité à près de 15 000 foyers d’ici la fin de l’année. «Le projet est bénéfique pour la région et bien accepté par la population», affirme Ola Vigen Hattestad, qui s’est entretenu avec de nombreux habitants locaux. Certains d’entre eux étaient plutôt dubitatifs au début. Mais grâce aux informations transmises et à une communication claire, ils ont changé d’avis.

En Europe, près de 10% de l’électricité est déjà d’origine éolienne, et la tendance est clairement à la hausse.

L’éolien représente des avantages incontestables: le vent est disponible à foison et gratuit. Et étant donné que l’électricité d’origine éolienne est neutre en CO2, elle constitue un pilier majeur de la transition énergétique. En Europe, près de 10% de l’électricité est déjà d’origine éolienne, et la tendance est clairement à la hausse. BKW participe pleinement à ce marché extrêmement prometteur. Elle possède et exploite 24 parcs éoliens en Suisse, en Italie, en Allemagne et en France, et produit ainsi de l’électricité pour environ 132 000 ménages.

En Norvège, BKW participe même à la plus grande centrale éolienne d’Europe.

En Norvège, elle participe même à la plus grande centrale éolienne d’Europe. A partir de 2020, le projet Fosen Vind alimentera près de 250 000 foyers en électricité dans les environs de Trondheim. Mais pour quelle raison une entreprise suisse construit-elle des éoliennes en Norvège? En quoi les consommateurs suisses bénéficient-ils du courant éolien norvégien? «Nous commençons par offrir de l’électricité éolienne norvégienne sur le marché européen», affirme Giordano Favaro, chef de projet Eolien chez BKW. Pour l’entreprise, ce projet en dehors de la Suisse est un investissement dans de nouveaux domaines d’activité. «Nous sommes spécialisés dans la construction et l’exploitation de centrales électriques. En achetant des installations éoliennes en Europe, nous développons ces compétences clés», explique Giordano Favaro.

BKW est déjà un acteur de premier plan sur le marché européen de l’électricité d’origine éolienne. Il s’agit notamment de la troisième entreprise en Norvège dans ce domaine. Et le marché va poursuivre son développement car la demande en courant éolien va croître en Europe.

Ola Vigen Hattestad et Giordano Favaro (à gauche)