Artikel teilen auf

Aujourd’hui, les propriétaires de maison peuvent déjà produire eux-mêmes leur courant solaire, le stocker et le gérer. Ainsi, de classiques consommateurs d’électricité deviennent ce que l’on appelle des prosommateurs. En tant que prosommateur, les consommateurs d’énergie ont la possibilité de participer activement à la transition énergétique. Cette participation prend désormais une nouvelle dimension: grâce à un puissant dispositif de stockage du courant solaire et à un nouveau système de gestion énergétique, ces clients peuvent même participer au marché de l’énergie de réglage et gagner de l’argent. BKW et la start-up Ampard introduisent sur le marché le produit qui rend tout cela possible.

Cela paraît presque utopique: produire non seulement son électricité avec sa propre installation photovoltaïque sur le toit, mais aussi gagner de l’argent en la vendant. Et en effet, cette idée a eu besoin d’un certain temps de gestation pour arriver à maturité. En collaboration avec la start-up Ampard, BKW a dernièrement lancé un projet pilote et installé chez seize clients qui possédaient déjà une installation photovoltaïque un puissant dispositif de stockage du courant solaire et le système de gestion énergétique développé par Ampard. Ce système veille avant tout à ce que le client maximise sa consommation propre. Parallèlement, toutefois, il intègre l’accumulateur à un pool virtuel utilisé par BKW sur le marché de l’énergie de réglage primaire. Autrement dit, pour la première fois en Suisse, des ménages peuvent participer au marché de l’énergie de réglage.

L’énergie de réglage veille à la stabilité du réseau

Pour un approvisionnement fiable en électricité, une fréquence de 50 hertz sur le réseau doit être maintenue en permanence. En cas de fluctuations, elles doivent être compensées pour éviter des pannes de courant. Or, le développement des énergies renouvelables entraîne forcément des fluctuations importantes. La production décentralisée d’énergie représente ainsi un grand défi pour le réseau de l’avenir.

Cela étant, l’énergie de réglage, qui se divise en trois niveaux différents, permet de le rééquilibrer. Pour ce faire, un système intelligent de gestion énergétique interentreprise connecte ou déconnecte de manière ciblée des consommateurs ou des installations productrices. La puissance de réglage primaire rétablit alors l’équilibre en quelques secondes, en absorbant l’électricité excédentaire du réseau ou en injectant du courant supplémentaire. Alors que cette puissance de réglage ne pouvait jusqu’alors être fournie que par des systèmes de stockage de grande taille, BKW et Ampard ont pour la première fois, grâce au nouveau pool de réglage, inclus les dispositifs de stockage du courant solaire des clients résidentiels dans ce marché national. Les différents dispositifs sont virtuellement regroupés en un accumulateur interconnecté de plus grande taille et peuvent ainsi être proposés par BKW Négoce comme pool de réglage pour le réseau électrique. BKW a reçu de Swissgrid la préqualification correspondante à la fin du mois de janvier 2016.

Les pionniers et leur contribution à la transition énergétique

Dix-sept propriétaires de maison individuelle se sont inscrits pour le projet pilote. Grâce à eux, il a été possible de recueillir des enseignements précieux, qui permettent d’envisager le lancement d’un produit correspondant pour l’année prochaine. Si la principale motivation des clients pilotes était de consommer eux-mêmes l’électricité autoproduite, un certain esprit pionnier a également joué un rôle décisif chez nombre d’entre eux. En participant au pool virtuel de réglage avec leurs dispositifs de stockage du courant solaire, ils contribuent activement à la réussite de l’intégration des sources d’énergies renouvelables produites de façon décentralisée et au rendement irrégulier. Ils apportent ainsi une contribution active à la transition énergétique et à un réseau d’électricité plus stable.

Apprenez-en plus sur cette offre

Ivana Jazo

Ivana Jazo

Redaktorin und Kommunikationsexpertin bei der BKW