Artikel teilen auf

En novembre dernier, BKW lançait la solution énergétique intelligente «Home Energy»Grâce à la combinaison du photovoltaïque, de la batterie, de la commande intelligente et du chauffe-eau pompe à chaleur, l’énergie autoproduite peut être stockée et utilisée efficacement, de jour comme de nuit. Et BKW vient de mettre un nouveau module sur le marché: le chauffage pompe à chaleur, qui permet non seulement de stocker du courant, mais aussi de chauffer la maison. Le spécialiste Cyril Topfel a assuré l’intégration technique du nouveau module de chauffage dans la solution globale. Il en explique le fonctionnement dans une interview.

Monsieur Topfel, un nouveau module de chauffage vient compléter Home Energy. Quelle plus-value ce système apporte-t-il?

Nous avions déjà intégré le chauffe-eau pompe à chaleur à la solution Home Energy. Aujourd’hui, nous proposons le chauffage pompe à chaleur. Il s’agit d’une pompe à chaleur qui utilise le courant solaire pour le chauffage et pour la production d’eau chaude. Par principe, une pompe à chaleur est performante car elle produit environ trois à quatre kilowattheures d’énergie thermique à partir d’un kilowattheure d’électricité. C’est donc un système durable et très efficace. Home Energy a pour objectif d’optimiser la consommation propre et d’augmenter l’indépendance vis-à-vis du réseau. Ce nouveau module correspond parfaitement au concept défini.

N’est-ce pas contradictoire de mettre un module de chauffage sur le marché au printemps?

Cela peut effectivement paraître contradictoire, mais un propriétaire possédant un système de chauffage classique envisagera d’installer une solution plus durable plutôt au printemps, qui marque la fin de la période de chauffage. Il disposera alors de suffisamment de temps pour planifier et effectuer les travaux avant l’hiver suivant.

«Nous voulons montrer au client ce que fait la pompe à chaleur: Il peut voir si elle est en marche, quelle est la température de l’eau dans l’accumulateur et quel est le volume actuel de la réserve d’eau chaude.»

Comment fonctionne l’intégration d’un nouveau module, de chauffage en l’occurrence?

Deux aspects sont essentiels: nous souhaitons d’une part optimiser la consommation propre et d’autre part, permettre au client de visualiser ses données. Le courant produit l’installation photovoltaïque pendant la journée peut être utilisé directement pour la production d’eau chaude. Cela signifie que la pompe à chaleur n’est pas approvisionnée en énergie pendant la nuit, mais en journée. Et c’est intéressant car la pompe à chaleur est le plus grand consommateur d’énergie du foyer. Avec Home Energy, nous permettons également au client de visualiser si la pompe à chaleur est en marche, quelle est la température de l’eau dans l’accumulateur et quel est le volume actuel de la réserve d’eau chaude.

Qu’est-ce qui rend le système complexe?

Chaque composant est différent. Nous devons donc intégrer chaque élément séparément dans le système global Home Energy. La difficulté dans le cas présent est de comprendre le focntionnement du chauffage pompe à chaleur. Par exemple, la pompe à chaleur s’enclenche-t-elle lorsque la température descend sous un certain seuil? Peut-elle vraiment mettre à disposition les données requises? Avec le fabricant, nous avons par conséquent d’abord évoqué les fonctionnalités de l’appareil et la manière dont nous allions l’intégrer au système. Puis, nous avons réalisé une phase de tests chez des clients pilotes ainsi que des simulations.

«Le prochain module que nous intégrerons sera l’électromobilité.»

Si l’on a déjà installé Home Energy, peut-on intégrer ultérieurement le nouveau module?

Oui. Home Energy est conçu comme une solution énergétique modulaire à laquelle viennent s’ajouter en permanence de nouveaux composants. Si vous possédez déjà l’installation photovoltaïque et la batterie, vous pouvez installer ultérieurement la pompe à chaleur sans aucun problème. C’est l’avantage de Home Energy.

Quel sera le prochain module?

Le prochain module que nous intégrerons sera l’électromobilité. Il sera alors possible de recharger une voiture électrique avec le courant produit par sa propre installation photovoltaïque. Nous essayons en effet d’utiliser au maximum le courant autoproduit. Par exemple, on choisira de ne recharger la voiture que s’il y a suffisamment de courant solaire disponible ou on pourra définir un volume de charge maximal. Voilà la prochaine étape en matière d’optimisation de la consommation propre.

Cyril Topfel, expert technique Solutions Engineering chez BKW, a fortement contribué au développement du module chauffage de Home Energy.
Cyril Topfel, expert technique Solutions Engineering chez BKW, a fortement contribué au développement du module chauffage de Home Energy.

Comment fonctionne Home Energy?

L’installation photovoltaïque produit du courant solaire. Le dispositif de commande intelligente mesure le courant produit, qui peut être stocké dans la batterie et dans le chauffe-eau pompe à chaleur ou être utilisé pour le chauffage via la pompe à chaleur. Le dispositif de stockage permet d’utiliser ce courant de jour comme de nuit. Ainsi, la majeure partie du courant solaire autoproduit est utilisé pour la consommation propre.

Susanne Hess

Susanne Hess

Projektleiterin Kommunikation bei der BKW