Artikel teilen auf
Teilchenbeschleuniger CERN

BKW Infra Services fait la course au secret du big-bang: au cours des trois prochaines années, elle va installer près de 1500 accessoires de câbles de moyenne et haute tension pour le CERN, le plus grand laboratoire de physique des particules au monde.

«Travailler au CERN à Genève est à la fois une grande aventure et une chance unique», avoue Cédric Favrod, responsable du domaine Energie et Mobilité d’Arnold Infra Services AG à Ecublens (VD), société fille du groupe BKW. «C’est quelque chose de particulier. Cela représente de nombreux défis techniques, logistiques et administratifs.»

La particule de Higgs découverte
En 2012, le CERN s’est rendu célèbre dans le monde entier lorsque la particule de Higgs a été découverte par l’accélérateur de particules d’une longueur de 27 kilomètres et situé à 100 mètres sous la terre: le grand collisionneur de hadrons ou LHC. C’était la dernière pièce manquante du puzzle dans le modèle standard de la physique des particules. Cette discipline étudie les composants élémentaires des matériaux et de la radiation, ainsi que leur interaction. L’accélérateur de particules LHC produit un milliard de collisions de protons par seconde. Il est maintenant dépassé – et la puissance est augmentée.

De nouveaux câbles doivent aussi être posés. Le défi consiste à exécuter des tâches extrêmement délicates sans que des défaillances ne se produisent. «C’est la raison pour laquelle notre choix s’est porté sur la société Arnold, une entreprise avec expérience et savoir-faire dans ce domaine », explique Beatriz Gutiérrez Hernandez, responsable de projet au CERN. Le réseau électrique du CERN comprend plus de 500 kilomètres de lignes électriques souterraines. «Nous fournissons et installons nous-mêmes l’ensemble des accessoires sur tous les câbles d’une tension de 3 à 66 kilovolts», déclare Cédric Favrod.

Sur appel 24 h/24
Les exigences sont élevées. Chaque collaborateur doit être spécialement formé aux travaux en souterrain et dans les zones nécessitant le port d’équipements spéciaux de radioprotection. Chaque monteur de câbles est au bénéfice d’une certification spécifique dans le domaine électrique. Les spécialistes d’Arnold sont d’astreinte 7j/7 et 24h/24. En cas de perturbation ou d’événement imprévisible, une équipe de deux personnes intervient en express sur le site du CERN pour procéder à la réparation dans un délai de six heures.

De même, Arnold opère aux côtés de l’institut de recherche en tant que service d’intervention en cas de défaillance technique. Beatriz Gutiérrez Hernandez: «Les travaux sont extrêmement délicats et très exigeants.» Il est question de l’accès à l’accélérateur de particules, au service d’urgence du laboratoire et au réseau de transport et de distribution électrique au CERN. «Une réalisation incorrecte peut entraîner des défaillances sur des appareils et des pannes très importantes», ajoute Beatriz Gutiérrez.

Les experts d’Arnold mettent tout en œuvre afin d’éviter tout incident. Ils garantissent également un service supplémentaire de localisation des défauts et recherche des tracés des câbles sur l’ensemble du réseau de moyenne et haute tension du CERN. Ils le savent: la moindre inadvertance lors de travaux sur cette installation engendre rapidement des pertes astronomiques. Pourtant, Cédric Favrod nous confie: «Nous sommes très fiers de contribuer au bon fonctionnement d’un laboratoire unique au monde.»

Les professionnels du réseau

BKW Infra Services, qui emploie près de 1000 collaborateurs, englobe, en plus de la maison-mère Arnold, les quatre filiales Arpe (en allemand), Baumeler (en allemand, Curea (en allemand) et Hinni. Arnold, l’une des plus importantes entreprises de construction de réseau de Suisse, fournit des prestations de service clé en main dans les domaines de l’énergie, des télécommunications, de la mobilité et de l’eau.