Artikel teilen auf

Les CFF ont dû temporairement mobiliser d’importantes ressources en ingénierie pour le projet Alptransit Gothard. Pour atteindre les objectifs fixés en respectant les délais serrés, ils ont confié d’importants mandats à BKW Engineering.

Les spécialistes Engineering de BKW ont œuvré sur les sept sites du chantier (Amsteg, Sedrun, Airolo, Faido, Pollegio, Giubiasco et Vezia) à la planification et à la conception de la technique secondaire pour l’alimentation du réseau ferroviaire de 16,7 Hertz sur les niveaux de tension 132 kV, 66 kV et 15 kV. Ils ont élaboré pour chaque site le schéma électrique de conduite, la disposition des éléments dans l’armoire et l’agencement de l’espace. Ils ont par ailleurs accompagné les tests d’exploitation et mis au point la documentation de fabrication pour plus de 103 armoires de couplage de la technique secondaire (y compris les plans de pose pour câbles). Le montage et la pose de câble ont été en partie effectués par les experts d’Arnold, filiale de BKW. Le projet, depuis la commande jusqu’à sa livraison aux CFF, a pu être concrétisé en un temps record – quatre ans à peine.

Bernhard Pfeiffer, responsable de projet chez BKW, précise à ce propos: «Réaliser un tel projet en un temps relativement court n’a été possible que grâce à l’engagement sans faille de toutes les parties prenantes. Ce succès repose avant tout sur notre excellente collaboration avec notre mandant, les CFF. Des deux côtés, des professionnels étaient à l’œuvre. Nous sommes tous très fiers d’avoir pu mener à bien ce mandat.»

Contrôles dans le poste de couplage des CFF à Giubiasco
Contrôles dans le poste de couplage des CFF à Giubiasco
Vérification des niveaux de processus avec simulation des états de fonctionnement avant la livraison
Vérification des niveaux de processus avec simulation des états de fonctionnement avant la livraison
Galeries d’approvisionnement à Amsteg
Galeries d’approvisionnement à Amsteg

Une idée née il y a tout juste 70 ans

En 1947 déjà, le Bâlois Carl Eduard Gruner, ingénieur et planificateur des transports, eut l’idée visionnaire d’un tunnel de base du Gothard qui ferait partie d’un système ferroviaire à grande vitesse. Il a toutefois fallu attendre 52 ans avant de procéder aux premiers dynamitages. Et c’est 17 ans plus tard, le 1er juin 2016, que le tunnel de base du Gothard sera inauguré. Le service régulier débutera en décembre 2016.

Le tunnel de base du Gothard se compose de deux tubes à une voie d’une longueur de 57 km. En tenant compte de l’ensemble des galeries de liaison, galeries d’accès et puits, ce chiffre se porte à plus de 152 km. Il relie le portail Nord à Erstfeld au portail Sud à Bodio. Avec sa couverture de roche pouvant atteindre 2300 mètres, le tunnel de base du Saint-Gothard n’est pas seulement le tunnel ferroviaire le plus long, mais également le plus profond jamais construit au monde.

Ivana Jazo

Ivana Jazo

Redaktorin Digital Communications bei der BKW