Sabrina Schellenberg

Sabrina Schellenberg

Deputy Head of Media & Newsroom chez BKW

Actuel

Deux poids lourds quittent la centrale nucléaire

Les deux stators des générateurs de la centrale nucléaire de Mühleberg (CNM) pèsent 144 tonnes chacun, soit le poids d’environ 170 Coccinelle de Volkswagen. Comment peut-on retirer ces éléments extrêmement lourds de la salle des machines de la CNM? La réponse peut paraître surprenante: en apportant tout d’abord encore beaucoup plus de poids dans la centrale.Learn more

Actuel

Stephan Navert: un homme qui protège le personnel et l’environnement de la radioactivité

Les travaux de démantèlement de la centrale nucléaire de Mühleberg (CNM) battent leur plein. Stephan Navert, le responsable de la radioprotection, est lui aussi très sollicité. Il est arrivé ici il y a cinq ans pour aider à organiser le premier démantèlement d’une centrale nucléaire suisse. C’est ce qu’il entend également faire à l’avenir. Learn more

Actuel

Une nouvelle vie pour les briques de la centrale nucléaire

Utilisées, broyées, puis réutilisées. C’est l’histoire des briques anti-éclats de la centrale nucléaire de Mühleberg (CNM). Elles servaient tout d’abord de protection en cas de perturbation mécanique des deux turbines. Depuis le démantèlement, elles ont été broyées puis transformées en ciment, en plusieurs étapes. Par la suite, le ciment a été à son tour utilisé pour fabriquer du béton qui pourra être réutilisé par la suite. Par exemple pour la construction d’un pont, d’une rue ou d’un bâtiment. Et c’est ainsi que recommence le cycle des matériaux recyclables.Learn more

Actuel

Markus Rufer – tout est sous contrôle

Depuis le début de l’année 2020, la centrale nucléaire de Mühleberg (CNM) est en cours de démantèlement. Markus Rufer est aux premières loges. Après avoir travaillé de nombreuses années à l’entretien de l’installation, il est désormais responsable du démontage dans le bâtiment du réacteur. Un travail aussi varié qu’intensif.Learn more

Actuel

Alexandra Reiche, une femme qui a fait des centrales électriques sa passion

Enfin mettre en œuvre ce qui a été planifié: Alexandra Reiche se réjouit d’entamer les travaux de démontage à la centrale nucléaire de Mühleberg. L’ingénieure préfère en effet se retrousser les manches sur place plutôt que de rester assise à un bureau. Elle et ses collègues seront déployés sur le site régulièrement à partir de 2020.Learn more

Actuel

Urs Amherd, une personne que se tourne vers l’avenir

Urs Amherd plant in seinem Büro die Ausserbetriebnahme der Systeme.

Urs Amherd connaît la centrale nucléaire de Mühleberg comme sa poche. Il y a fait toute sa formation, d’opérateur d’installation à ingénieur de piquet. Il a en outre participé aux analyses de sécurité pour l’autorité de surveillance suite à l’accident nucléaire de Fukushima. Il applique désormais ces analyses à la désaffectation.Learn more

Actuel

Martin Saxer, capitaine d’une équipe en pleine évolution

Martin Saxer veut engager la transformation

Dans un an exactement, la centrale nucléaire de Mühleberg sera déconnectée du réseau. D’ici là, la priorité du directeur de la centrale Martin Saxer est de veiller à la sécurité de son fonctionnement. Cependant, il devient également de plus en plus important de préparer l’après. Martin Saxer s’emploie donc à guider son équipe dans cette période de transition, qui s’étendra sur plusieurs années.Learn more

Actuel

«Je ne connaissais les centrales nucléaires que grâce aux Simpsons»

Remédier à un incident au sein de la centrale nucléaire de Mühleberg (CNM)? Voilà la tâche réalisée par quelques étudiants, du moins dans un simulateur. Au cours du salon «Nuit des carrières» organisé par l’EPF de Zurich, ces étudiants ont gagné la possibilité de participer à une expérience unique: une visite guidée en soirée de la CNM environ un an avant son retrait définitif du réseau. Nous avons accompagné les cinq gagnants pendant leur service de nuit.Learn more

Actuel

Silvan Maeder, un passionné de chiffres doté d’un bon réseau

La désaffectation de la centrale nucléaire de Mühleberg représente également un projet de grande envergure sur le plan financier. Un homme est bien placé pour le savoir: il s’agit de Silvan Maeder, responsable Asset Management Nucléaire chez BKW et secrétaire de la commission des finances Désaffectation au sein de l’association professionnelle swissnuclear. Il est notamment actif dans le financement des coûts de désaffectation et de gestion des déchets pour BKW, mais également pour le secteur. Au cœur de ce processus: le réseautage interne et externe. Learn more

Actuel

C’est dans une serre que germent les idées

Prenons six étudiants, mettons les pendant quatre jours dans une serre et confions-leur une mission: «Trouvez une recette pour le monde de l’énergie de demain!» C’est précisément ce qu’a fait BKW. Il s’avère que les ingrédients se trouvent sur le pas de notre propre porte.Learn more