Artikel teilen auf

Grunder Ingenieure AG a intégré le réseau Engineering de BKW en avril 2017. Avec cette filiale dans notre écurie, nous avons désormais un «étalon» unique en Suisse qui établit de nouvelles références dans la technique de mesures: Pegasus: Two – pour le 3D Mobile Mapping

1 000 000 points par seconde, 64 images avec un total de 256 mégapixels: ces chiffres impressionnants quantifient la performance de la solution 3D Mobile Mapping mise au point par Grunder Ingenieure AG. En termes de vitesse et de précision, cet appareil établit ainsi de nouvelles références dans la saisie mobile de données. Grunder Ingenieure a été la première entreprise d’ingénierie dans l’espace germanophone à acheter et utiliser cet appareil dès 2015. Thomas Lüthi, responsable de la technique de mesures chez Grunder, était là dès le début.

Mobile Mapping et la précision de l’ingénieur

Thomas Lüthi est géomaticien. Lorsqu’il parle de cartographie mobile en 3D, la fierté se lit sur son visage. «Je travaille pour Grunder depuis 18 ans. Pouvoir travailler avec des technologies dernier cri et performantes est une immense source de motivation», nous explique-t-il. C’est notamment ce qui fait de Grunder l’un des leaders du marché suisse dans la mensuration spéciale, ferroviaire, pour ingénieurs, ou encore officielle. «La technologie du scan laser n’est pas nouvelle. Le 3D Mobile Mapping est novateur en ce sens qu’il réunit plusieurs appareils en un seul outil compact».

Thomas Lüthi avec Pegasus:Two

Ainsi, Thomas Lüthi et son collègue peuvent équiper leur voiture avec Pegasus:Two, rouler à 80 km/h et immédiatement télécharger les données GPS enregistrées. «Transférer les données sur l’ordinateur prend un certain temps. Nous avons cependant combiné les bases de mensuration en orthophotographie et en mesure laser, afin d’obtenir une très grande précision», dit-il avant d’ajouter: «Avec le 3D Mobile Mapping, nous faisons apparaître la réalité extérieure sur un écran de bureau». Un service que nous souhaitons pouvoir proposer au sein de la famille BKW.

Mesures à la centrale nucléaire de Mühleberg

Pegasus:Two ne peut pas effectuer des mesures partout, par ex. dans les bâtiments ou les ruelles étroites: «Pour cela, nous disposons d’un appareil mobile en format sac-à-dos. Nous nous déplaçons alors à pied dans l’espace à mesurer. C’est ce que nous avons fait récemment à la centrale nucléaire de Mühleberg». Dans le cadre du projet de désaffectation et de démantèlement, Grunder est chargé de l’enceinte de confinement et de ses espaces intérieurs. «Le 3D Mobile Mapping peut être utilisé de manière très flexible et mobile: pour des bâtiments, des routes, des gares ou encore des rails ferroviaires. Au tunnel de base du Gotthard, nous avons chargé notre Pegasus:Two sur un wagon et avons effectué le parcours.

Lunettes 3D et joystick pour retravailler les images – juste un gadget? «Le potentiel de Pegasus:Two est très impressionnant: c’est un appareil avec lequel nous avons plaisir à travailler. Le traitement des données nécessite néanmoins beaucoup de travail derrière l’ordinateur».

Stefanie Uwer

Stefanie Uwer

Kommunikationsmanagerin bei der BKW