Artikel teilen auf

L’énergie de réglage permet d’équilibrer le réseau électrique suisse à l’aide de trois catégories d’installations auxquelles il est possible de faire appel en quelques secondes, quelques minutes ou en un quart d’heure.

Grâce au marché de l’énergie de réglage, Swissgrid, le gestionnaire du réseau suisse, est en mesure de prévenir les fluctuations de ce dernier en cas d’orage, d’éclipse solaire ou de panne d’une centrale. Il peut ainsi équilibrer le réseau de façon à ce que la quantité d’électricité produite reste en permanence identique à celle qui est consommée. Dans le cas contraire, l’éventualité d’une panne de courant à large échelle ne pourrait être exclue.

Un réseau parfaitement stable grâce à l’énergie de réglage

En échange d’une rétribution, les entreprises peuvent mettre leurs installations de production flexibles à la disposition de Swissgrid, qui exploite cette flexibilité pour stabiliser le réseau en cas de besoin.

Le marché de l’énergie de réglage se divise en trois catégories, qui se différencient surtout par la vitesse à laquelle les installations peuvent être activées. Si quelque part en Europe, une grande centrale tombe en panne et entraîne un manque d’électricité sur le réseau, les trois solutions suivantes sont initiées l’une après l’autre afin de rétablir la stabilité:

  • Réglage primaire: une énergie disponible en quelques secondes
    Partout en Europe, des installations telles que des générateurs de centrales hydroélectriques et des batteries réagissent immédiatement aux variations de fréquence en fournissant une plus grande quantité d’électricité. Le réglage primaire n’intervient que brièvement; il cède très rapidement la place au réglage secondaire pour être de nouveau disponible en cas de besoin.
  • Réglage secondaire: une question de minutes
    Au bout de quelques minutes, c’est l’énergie de réglage secondaire qui prend le relais. Elle est généralement fournie par des centrales hydroélectriques qui turbinent plus d’eau et produisent ainsi plus d’électricité. Swissgrid compense le lendemain cette surproduction inattendue au moyen d’un processus d’ajustement ultérieur, afin qu’il n’y ait aucune conséquence pour le groupe-bilan concerné (voir l’article relatif à la gestion du groupe-bilan).
  • Réglage tertiaire: une disponibilité en 15 minutes
    Si au bout d’un quart d’heure les deux solutions précédentes n’ont pas suffi, Swissgrid enclenche le troisième niveau de l’énergie de réglage. Il s’agit soit d’installations de production d’électricité (notamment des centrales hydroélectriques) soit d’entreprises du secteur de l’industrie, c’est-à-dire de consommateurs. Dans l’article consacré au marché de l’énergie de réglage, vous trouverez plus d’informations sur la façon dont les consommateurs peuvent intégrer ce marché via le pool de réglage. Lorsqu’une centrale tombe en panne, il est demandé aux entreprises de réduire leur consommation d’énergie (p. ex. en débranchant un broyeur à ciment). A l’inverse, si une trop grande quantité d’électricité est produite en cas de vent fort, elles doivent brièvement augmenter leur consommation, p. ex. en activant un compresseur de froid, tandis que les centrales hydroélectriques limitent la productivité de leurs turbines.

Une flexibilité récompensée

Les entreprises mettent leur flexibilité à disposition à la journée ou à la semaine. Une entreprise qui perçoit une rétribution doit être en mesure, en cas de besoin durant la période proposée, d’arrêter ou de mettre en marche ses installations flexibles. L’entreprise touche une prime de la part de Swissgrid pour la simple mise à disposition de la flexibilité de ses installations. Elle est en outre rétribuée selon un prix au mégawattheure si elle augmente ou réduit effectivement sa consommation. Le coût de la puissance et de l’énergie de réglage est couvert à la fois par la taxe relative aux services-système (dont s’acquittent tous les clients suisses pour chaque kilowattheure consommé) et par le principe de l’énergie d’ajustement.

Découvrez ici comment les clients commerciaux peuvent participer au marché de l’énergie de réglage avec BKW power flex.

Mots-clés : , , , , , , ,

Franziska Megert

Franziska Megert

Als ehemalige SDL-Händlerin entwickelt sie bei der BKW Produkte im Bereich Demand Side Management und Lastverschiebung. Dazu gehören das Regelenergieprodukt BKW Power Flex, die Eigenverbrauchoptimierung BKW My Sun sowie die Laststeuerung Smart RSA.